Frimas

J’ai été attiré par l’ambiance douce et ouatée des matins d’hiver, quand le brouillard étouffe nos sensations.  Douceur qui se retrouve dans le choix des images aux lignes évoquant le calme des paysages brumeux, sans profondeur…

A ces paysages plats j’oppose l’agressivité et la dureté des intempéries hivernales. Ainsi, dans une seconde série d’images, la violence de l’hiver est suggérée par le contraste des lignes, des cadrages